La réduction de débit d'eau est illégale

La réduction de débit d’eau (dite encore lentillage) consiste en une quasi-coupure d’eau pour l’usager; l’eau lui parvient au goutte à goutte. Impossible dans ces conditions de faire fonctionner une douche, un chauffe-eau ou encore une chasse à eau.  Une pratique que des distributeurs peu scrupuleux ont essayé de substituer aux coupures déjà interdites. Mais après plusieurs jugements en première instance et en appel donnant raison aux usagers, un arrêt de la Cour de cassation du 16 mai 2018 confirme l’illégalité de la réduction de débit. Enfin !

Lire la suite sur le site web de la Coordination Eau Ile-de-France

Analyse des difficultés d'accès à l'eau rencontrées par les ménages en retard de paiement de leur facture d'eau en France

 

Analyse des difficultés d’accès à l’eau des ménages en impayé et du ressenti de la qualité de prise en charge de ces ménages par les distributeurs d’eau en France

A partir de la plateforme des plaintes pour coupures d’eau et menaces de coupures de la Coordination Eau Ile de France et de la Fondation France Libertés sur la période 2014 à mars 2017.

Marie TSANGA TABI
Février 2018

SYNTHÈSE DES RÉSULTATS CLÉS DE L’ÉTUDE

Lire la suite...

Barrages et hydroélectricité de la Durance

Durant le Festival international du journalisme vivant à Couthures, l’European Water Movement a animé un des ateliers de la thématique eau, sous la forme d’une controverse portant sur la question « l’hydroélectricité est-elle une énergie verte et renouvelable et une réponse face au réchauffement climatique ? ».

Dans le discours dominant et dans l’opinion publique, l’hydroélectricité doit être développée en vue de la transition énergétique et seuls quelques très grands barrages et centrales hydroélectriques en Amsud, Afrique et Chine ont des impacts environnementaux très négatifs. L’European Water Movement a remis en question ces affirmations à travers des exemples pris en France, en Espagne et dans la région des Balkans.

Un des exemples pris en France concerne la Durance.

Lire la suite...

Barrages et hydroélectricité du Rhône

Durant le Festival international du journalisme vivant à Couthures, l’European Water Movement a animé un des ateliers de la thématique eau, sous la forme d’une controverse portant sur la question « l’hydroélectricité est-elle une énergie verte et renouvelable et une réponse face au réchauffement climatique ? ».

Dans le discours dominant et dans l’opinion publique, l’hydroélectricité doit être développée en vue de la transition énergétique et seuls quelques très grands barrages et centrales hydroélectriques en Amsud, Afrique et Chine ont des impacts environnementaux très négatifs. L’European Water Movement a remis en question ces affirmations à travers des exemples pris en France, en Espagne et dans la région des Balkans.

Un des exemples pris en France concerne le Rhône.

Lire la suite...

Barrages et hydroélectricité en Bosnie Herzégovine

Dans le discours dominant et dans l’opinion publique, l’hydroélectricité doit être développée en vue de la transition énergétique et seuls quelques très grands barrages et centrales hydroélectriques en Amsud, Afrique et Chine ont des impacts environnementaux très négatifs. L’European Water Movement remet en question ces affirmations à travers des exemples pris en France, en Espagne et dans la région des Balkans.

Les Balkans sont la région d’Europe où il y a actuellement le plus de projets de barrages et centrales hydroélectriques en Europe.

Lire la suite...